Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

granvia-madrid-eulalia-vasquez.jpg

C'est dans la Gran Via madrilène, petit broadway hispanique, rue des théâtres et des cinémas, Times Square à dimension humaine, que notre hôtel-pension se trouvait. Il est assez classique, en Espagne, qu'un "hôtel", soit en fait un appartement d'un particulier aménagé pour recevoir des touristes. Petite et commune, notre chambre avait au moins le mérite d'être au coeur de la capitale espagnole, sur l'avenue la plus connue de Madrid, à 50 mètres de la station de métro Callao.

callao-madrid.JPG

En remontant la Gran Via, nous croisons Leonardo di Caprio,

shutter-island.jpg

avant d'arriver à l'immeuble Metropolis, hommage à Fritz Lang,

metropolis-madrid.JPG

édifice construit par une compagnie d'assurance, la Union y el Phenix, au début du 20eme siècle, avec une Coupole sur laquelle trône la statue de bronze du Phénix, prête à s'envoler dans le ciel madrilène.

metropolis-phenix-madrid.JPG

Nous voici dans la calle Alcala, qui relie la Puerta del Sol à la plaza de los cibeles. Aujourd'hui, ça sera vers la Porte du soleil, haut lieu d'animation de la cité espagnole. Nous en profitons pour visiter le Musée des Beaux-Arts.
art-madrid.JPG

Nous apprécions les citrons de Juan de Zurbaran,

Plato_de_limones_-_Juan_de_Zurbaran_.jpg

un des maîtres de la nature morte espagnole, et ce cavalier rêveur, d'Antonio de Pereda.

 

knight-cavalier-dream-pereda-copie-1.jpg



La tête de Saint Jean-Baptiste, de Juan de Ribera,

 

jean-baptiste-heat-cabeza-copie-1.jpg
 

 


paisiblement macabre, ouvre sur une curieuse famille de squelettes, de José Lopez Enguidanos.

squelette-mort-death-enguidanos.JPG

Heureusement, Arcimboldo et sa Primavera, égaye un peu l'ambiance,

 

arcimboldo-giraud-tietie007-copie-1.jpg

 

avec la fête de l'enterrement de la Sardine, de Goya,
goya sardine
sous l'oeil désapprobateur du Saint Jérôme de Marinus van Cornelis.
jerome cornelis saint
Nous repartons vers la Plaza Major, en quittant ce beau Musée, sous le rire marmoréen d'un pensionnaire,
visage lol laugh face

A la plaza Major, au milieu de laquelle trône Philippe III,  

philippe-III.JPG

qui observe, amusé, une bande bien étonnante, qui s'apprête à fêter les 100 ans de la Gran Via.

carnaval-gran-via-tietie007.JPG

Ici Groucho avec son barreau de chaise,

groucho-cigare.JPG

là un épouvantail bien vivant,

epouvantail

et des malfrats dans leur voiture des années 30,

car-voiture.JPG

ici Bonnie,

bonnie-madrid.JPG

Clyde Barrow,

clyde-barrow.JPG

sous l'oeil stupéfait de l'épouvantail empaillé,

clown-madrid.JPG

et d'un Hitler de pacotille,

Hitler.JPG

jouant au dictateur mégalomane,

dictateur-hitler.JPG

au côté d'une vamp très famille Adams !

vamp.JPG


Un curieux piano  nous interpelle,

piano.JPG

s'élevant dans les airs paisiblement,

piano-madrid-copie-1.JPG

il livrera son secret le soir même,

piano-madrid.JPG

au cours d'un récital aérien sur la Plaza Mayor !



Nous quittons la petite troupe qui défile autour de la Plaza, tiraillés par la faim, et nous entrons dans le Museo del Jamon,

museo-del-jamon-madrid.jpg

véritable temple du jambon cru,

eulalia-vasquez-jamon.jpg

puisque des centaines de jambon suspendus, agrémentent la salle !

giraud-thierry-jamon.jpg

Au
museo del jamon, vous pouvez avoir 2 bocadillos de jambons crus ou de chorizos, un basito de vino de tinto et una cana de cerveza, pour seulement 4 euros !

bocadillo-jamon-madrid.JPG

Bon appétit !


museo del jamon madrid 2009
envoyé par tietie007. - Voyage et découverte en vidéo.

Nous voici à la Puerta del Sol, où le célèbre Ours nous toise de son piédestal,

ours-puerta-sol-madrid.JPG

dessous lebieveillant Tio Pepe et l'exotique Johnny Depp.

Johnny-deep.jpg

Beaucoup d'animation sur cette Plaza, avec des saltimbaques qui font le spectacle, ici un trio de cabeza bien sympathique,

eulalia-vasquez-sol-madrid.JPG

là un Big Band de mexicains,

musica flamenco

on assistera même, le lendemain, à un carnaval chinois,

tigre-chinois-giraud.jpg

fêtant le début de l'année du Tigre, avec un dragon peu inquiétant,

eulalia-vasquez-tigre-sol-madrid.jpg

et le petit-frère de Caïne, le héros dela série Kung-fu, qui pose, fier comme Artaban.

lee-caradine-karate-kung-fu.jpg

Nous quittons la Porte du Soleil, féérique, la nuit.

sol-plaza-madrid.JPG

Tag(s) : #MADRID

Partager cet article

Repost 0