Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



 

De Sidi Bel Abbes à Casablanca, de cette terre gorgée de soleil où les blanches façades répondent au bleu méditerranéen, le petit Marcel avait fait ses gammes sur les rings locaux, jouant du crochet et de l'uppercut, terrassant ses adversaires locaux avec une facilité déconcertante. Marcel le sans-grade allait très vite devenir le « bombardier marocain », légende africaine puis métropolitaine ! De son premier combat, à Meknès, en 1934, contre Marcel Bucchianeri, à la salle Wagram, à Paris, en 1937, l'ascension aura été fulgurante ! Après le titre national, c'est la domination sur le continent qu'il vient chercher en Lombardie, un certain jour de juin 1939, contre l'italien Saverio Turiello,



alors que de noirs nuages s'accumulent dans le ciel tourmenté du Vieux Continent ! La guerre ne sera qu'une pugilistique parenthèse, puisque le bombardier marocain sévira plutôt sur les rings que dans les airs, et filera des chataîgnes à défaut de lancer des bombes, et la consécration arrivera le 21 septembre 1948, au Roosevelt Stadium, dans le New Jersey,





 contre The Man of Steel, un certain Tony Zale, tombeur de Rocky Graziano !





Combat d'anthologie, suivi à la radio par la France entière, une France humiliée par la terrible défaite et qui renaissaît sous les coups du « bombardier marocain », qui redonnait au drapeau ses couleurs d'antan ! Le boxeur américain d'origine polonaise ne pourra contenir la « furia francese »


et s'écroulera au 12eme round, agoni de coups,



faisant de Marcel Cerdan le nouveau champion du monde, un héros des temps modernes apportant à la France un motif de fierté nationale en ces temps difficiles ! En quelques crochets et uppercuts, Marcel avait effacé l'humilante défaite de 40 !


Edith de Belleville, élevée dans les rues de la capitale, poussant la chansonnette dans des cabarets enfumés, tirant le diable par la queue,



ne dut son salut qu'à ses cordes vocales, une voix puissante et grave, mélodieuse et envoûtante, qui la fit star un jour de 1939, à l'ABC, le plus prestigieux music-hall parisien ! Projetée sous les sunlights, la guerre n'aura pas raison de son talent, et en 1946, c'est La vie en rose qui la propulsera au firmament de la popularité.



L'hexagone est trop petit pour elle, et
la grande Amérique lui faisait les yeux doux. C'est en 1948, à New-York qu'elle croise le charme ténébreux du « bombardier marocain », qui préparait son combat contre Zale ! Le coup de foudre fut immédiat, la petite Edith tombant sous le charme protecteur du hoplite africain ! Passion dévorante, amour fusionnel, la belle et la bête ne se quittent plus et envoûte une France avide de rêveries romantiques pour égayer un morne quotidien.




Mais les plaisirs de la chair vont rarement avec l'excellence sportive ! Marcel l'amoureux tombe sous les coups de Jake La Motta, le besogneux, guerrier du Bronx, surnommé The Raging Bull,




au Briggs Stadium, à Détroit, ville industrieuse sur les bords du lac Michigan ! Le bombardier marocain est durement touché, et, blessé à l'épaule, il rend les armes au 10eme round devant une France médusée !

Une revanche se profile et le gladiateur français, si il se console dans les bras de la môme Piaf, ne rêve que de revanche américaine.




 Le 27 octobre 1949, Cerdan prend un Lockeed Constellation,




grand oiseau blanc qui doit le mener vers sa promise, Edith, alors en tournée américaine. La verticale New-York l'attend, mais la sensuelle promesse va se perdre dans l'azuréenne écume de l'archipel des Açores, dans la nuit du 27 au 28 octobre, glorieux destin foudroyé par une défaillance technique, amour tragique se fracassant sur les récifs lusitaniens.

Anéantie par la nouvelle, détruite par la mort de son Marcel adoré, la môme Piaf chantera son désespoir lugubre dans une de ses plus belles mélodies, L'hymne à l'amour, qui scellera, à jamais, l'éternel pacte amoureux entre Edith et Marcel !



60 ans plus tard, cet amour est devenu un mythe, pour l'éternité !



Tag(s) : #Personnalité

Partager cet article

Repost 0