Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le crooner gominé, adulé par Elvis, vient de s'éteindre à l'âge de 93 ans, le 15 février dernier. Né à Chicago, le 30 mars 1913, était un authentique rital de la rue, pas un faux dur à cuire  Francesco Paolo Lo Vecchio à la Sinatra, qui se prenait pour un parrain !
Bâti comme un golgoth, le cheveux gominé et la voix suave, le jeune italien, dont le père était le capilliculteur attitré d'Al Capone se lança rapidement dans la chansonnette, cotoyant les Cab Calloway, Louis Amstrong et autre Paul Whiteman. Mais c'est à la fin des années 30 qu'il chanta sous le pseudonyme de Frankie Laine. C'est quelques années plus tard que ce crooner à la pilosité très développée, va déchaîner les foules "bimboesques", draînant dans son sillage parfumée des légions de "lainettes" en folie ...Il va enchaîner les succès sous la férule de son manager d'alors, Mitch Miller : Mule Train, Jezebel ou Sixteen Tons. Il est considéré à l'époque comme "The first of the white soul singers", et va défrîcher le terrain pour un certain Elvis ! Lorsque le futur King rencontra Frankie, impressionné, il lui avouera que si il arrivait à faire la moitié de son oeuvre, il serait content !
Laine restera dans son pré-carré américain, alors qu'Elvis ira à la conquête du vaste  monde ...mais le poilu de Chicago est mort paisiblement à 93 ans, alors que Presley est passé l'arme à gauche, pétant dans sa graisse et totalement dépressif dans son antre de Graceland.
Avec 21 disques d'or et 100 millions d'albums vendus, le "quaterback" de Chicago s'est bien débrouillé, exploitant le filon du blues et du gospel ricain, tout en interprétant des chansons western, comme dans la série eastwoodienne, "Rawhide" ,dans "Le train sifflera trois fois" ou dans Règlements de compte à OK Corral!

Inoxydable, Mister Laine a fini par s'éteindre, dans un dernier souffle mélodique !



Tag(s) : #Musique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :