Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Celà faisait un bail que je n'avais pas mis les pieds dans le Palais de Justice d'Aix en Provence.
La pièce centrale, vaste carré à colonnade, décline les bâtonniers successifs qui se sont succédés dans la ville thermale sous l'attitude volontaire d'un Mirabeau, pointant dame Justice. Hydrocéphale et défiguré par la petite vérole, il fut néanmoins le représentant du Tiers-Etat d'Aix et de Marseille, monté à Paris pour les Etats Généraux de 1789. Elu président de l'Assemblée Nationale le 30 janvier 1791, il décèdera subitement le 2 avril 1791.
Nous pouvons remarquer, derrière la statue, le portrait de Monsieur Thiers, marseillais, avocat à aix en provence, homme politique, orléaniste, opposant au 2nd Empire, il négociera la capitulation avec la Prusse et fera écraser l'insurrection populaire qui enflammera Paris durant la fameuse Commune en 1871.
Aujourd'hui, le tribunal  était saisi par la mairesse de la ville, Maryse Joissains pour que la police expulse les Sans Domicile Fixe de l'association les Enfants de Don Quichotte qui ont pris place juste à côté de l'Office du Tourisme. La salle d'audience, une pièce rectangulaire ornée de tapisseries, au plafond mité, a vu les deux avocats de la partie civile, la Mairie d'Aix, et de l'association Don Quichotte, croiser mollement le fer. Il faut dire que l'on n'entendait pas grand chose ... (est-ce fait exprès ?). Inaliénation du domaine public pour l'un, problème du logement et illégitimité de la cour pour l'autre, le jugement sera rendu le 6 mars prochain.
La défense a mis l'accent sur la dérive sémantique désignant les personnes à la rue. De sans abris, ils sont passés à Sans domicile fixe, expression pudique masquant une réalité sociale terrible, semblant signifier que ces "nomades" des temps modernes bénéficient parfois d'un domicile ...mais non-fixe ! Bref on se demande bien où on pourra expulser ces SDF, peut-être dans la ruelle derrière, pour les cacher aux yeux des touristes qui passent par là ...
Cachez ce sein que je ne saurais voir ...
Pollution visuelle insupportable pour la mairie en place, il vaut mieux déplacer le problème, pourquoi pas dans les cités, que de le résoudre !

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0