Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



La figure rubiconde du feu messie cosmoplanétaire Gilbert Bourdin, du célèbre mandarom de Castellane, m'est revenu à l'esprit au détour d'un forum. Je l'avais oublié celui-là ! Croisement loufoque entre Sim et le professeur Choron,  notre ami Gilbert, yogi de formation, il s'était fait couronner Messie cosmoplanétaire en 1990, dans sa retraite de Castellane, entouré de ses adeptes, qui avaient pour "tête pieds nus" les yeux de Chimène.
 Notre joyeux drille s'était pris une retraite méritée, dans les alpes-de-haute-Provence, près des Gorges du Verdon, après avoir trimé toute sa vie comme fakir à la petite semaine, un job éreintant ! Entourés par quelques zozos en mal de spiritualité, notre ami Gilbert, fan des "Envahisseurs" et de "Starsky et Hutch", avait matiné sa religion new-age, avec quelques effets spéciaux hollywoodiens, style statue géante de lui-même ou temple en carton pâte, version Turkish Star Wars, qu'il avait du récupérer à la Foir'fouille  ou dans quelques entrepôts abandonnés.
Grand admirateur de David Vincent, vous savez, celui qui, un soir, s'était perdu sur un chemin de campagne, et avait fait une recontre du 3eme type, notre ami Gilbert,  s'était autoproclamé garnd mamamouchi de la lutte anti-aliens, traquant les petits doigts un peu raide et, depuis la série V, les langues un peu sauriennes. Bref, pour être admis auprès du Soleil de Castellane, il fallait tirer la langue et pouvoir plier le petit doigt, sous peine d'excommunication bourdinesque !
Sa lutte contre les lémuriens de Pluton fut éreintante et notre messie sauva plusieurs fois la Terre contre l'invasion d' extra-terrestres lubriques, qui se déchaînaient contre la Planète Bleue. Mais si il avait la tête dans les étoiles, Gilbert était aussi un homme de chair et de sang. Comme son compère Raël, le statut de gourou, même de pacotille, donne quelques privilèges auprès de certaines adeptes du beau sexe, et notre Gilbert, malgré son âge, était encore vert. Mis en examen, en juin 1995 pour viol sur mineure, notre gourou  pied-nickelé, se retira dans son antre provençale, reclu, écoeuré par l'ingratitude des hommes, lui, qui avait plusieurs fois sauvé la Terre ! Il se consola en regardant en boucle la saison 1 d'Inspecteur Derrick, remasterisé,  mais mourut de chagrin 3 ans plus tard !
Pour sauvegarder la mémoire de ce sauveur méconnu, regardez cette vidéo qui prouve que Gilbert Bourdin a sauvé plusieurs fois la Terre.


le Mandarom de Castellane contre les Lémuriens de Pluton
envoyé par alex2montreal. - Cliquez pour voir plus de vidéos lol.
Tag(s) : #Humour

Partager cet article

Repost 0