Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


22 ans qu'est mort Coluche et son visage plâne toujours dans nos mémoires. Ce fils de prolo, élevé par sa mère, Monette, dans la banlieue parisienne, fleuriste et chanteur à ses heures perdues n'était pas fait pour la vie laborieuse des gens de sa classe. C'est dans l'humour que notre futur comique va trouver sa voix ! Il écume les cabarets parisiens de Chez Bernadette à la Méthode, soutenu par un "métèque" du nom de Georges Moustaki. Et puis c'est l'aventure du Café de la Gare, avec , Depardieu, Dewaere, Lhermitte, Jugnot, Miou-Miou, pépinière d'enfants de la balle qui vont conquérir bientôt le cinéma français sous la direction d'un certain Romain Bouteille. Mais Michel, plutôt anachorète que cénobite, décide de se lancer dans une carrière solo. De Papy Mougeot en "Beaufs" alcooliques, de "flics" crétins en clochards analphabètes, Coluche va décrire un tableau peu reluisant de l'humanité hexagonale. 
Le troubadour n'en resta pas là et menaça même de se présenter aux élections présidentielles de 1981, inquiétant le landerneau politicien, devant la popularité de l'ancien prolo parisien ! 
Quittant les rivages incertains de la politique, Coluche va alors conquérir les sommets cinématographiques en gagnant le César du Meilleur Acteur, pour son rôle du pompiste alcoolique dans Ciao Pantin, en 1984.
Mais au-delà de l'amuseur politique, Coluche, malgré son succès, n'oubliera pas les oubliés de la croissance. Après son mariage-gag avec Thierry Le luron, le 26 septembre 1985, sur Europe 1,  il lance une idée qui fera long feu :

"J'ai une petite idée comme ça, si des fois y a des marques qui m'entendent, je ferai un peu de pub tous les jours. Si y a des gens qui sont intéressés pour sponsorer une cantine gratuite qu'on pourrait commencer par faire à Paris. "

Les restos du coeur, devenus, malheureusement, une institution de la République, venait de naître. Coluche, le prolo devenu riche, renvoyait l'ascenseur à ce "petit peuple" dans lequel il était né, parant au plus pressé devant une situation sociale qui se dégradait. 20 ans après, chaque hiver, la face lumineusement poupine de Michel Colucci nous revient, goguenarde, avec ce sourire triste, entre l'éclat de rire et les pleurs.

Avant d'écouter les Restos du Coeur, testez-vous sur Coluche en répondant à ce QUIZZ.

Tag(s) : #Personnalité

Partager cet article

Repost 0