Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 24 juin 1859, alors le 2nd Empire connaît son apogée, les troupes franco-sardes et les fantassins autrichiens se toisent dans la plaine de Solferino, près de Mantoue, au petit matin. Napoléon III, neveu du premier, se prend pour son oncle, ancien démiurge du continent, quelques années auparavant, et suit, comme ses royaux prédécesseurs, dont Charles VIII, le chemin de la péninsule italienne, voulant raviver les aspirations nationales. A l'époque, l'Italie n'existe pas, et la botte est partagée en multiples petits Etats, dont le plus important est le Royaume du Piémont-Sardaigne. La Vénétie et la Lombardie sont sous domination autrichienne. Le turinois Cavour, président du Conseil du Piémont-Sardaigne et partisan fervent de l'unité italienne, promet, à Plombières-les-bains, à Napoléon le Petit, selon la formule hugolienne,  les Comtés de Nice et de Savoie, pour prix de son aide contre l'Autriche.
L'enjeu de la bataille sera donc décisif pour la consitution de l'Italie. Les 190 00 soldats franco-sardes et les 140 000 autrichiens vont donc s'affronter dans la brume matinale au son des clairons et des canons ! Le corps à corps fut terrible et, en fin d'après-midi, les autrichiens, durent se retirer du champ de bataille, vaincus. L'Italie pouvait alors naître, pour le prix de Nice et de la Savoie.
Le spectacle de l'après-bataille fut tellement insupportable à un jeune suisse, Henri Dunant, de voir des milliers d'hommes, blessés, agonisants, laissés à eux-mêmes, sans soins, en train de pourrir sur place, véritable triperie à ciel ouvert, qu'après avoir prescrit ses terribles impressions dans Un souvenir de Solférino
, il décida de créer la Croix-Rouge.
147 ans après, sous un ciel berlinois, dans une arène bondée, les italiens se sont montrés bien ingrat, avec nous !

Avant d'écouter cette singulière bataille, testez vos connaissances sur les grandes batailles de l'histoire en répondant à ce
QUIZZ.




Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :