Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010.jpg


 

10 ans déjà que l'an 2000, barrière mythique s'il en est, est passé, et s'éloigne de notre horizon chronologique. Tellement de fantasme était lié à ce seuil temporel, d'un bug informatique à une apocalypse céleste, que leur non réalisation nous ont rassuré et déçu !. Dernièrement, le film 2012 a remis le couvert sur une certaine fin du monde lié au calendrier Maya et ces singulières prédictions reviendront, encore et encore, nous annoncer, tels des oiseaux de malheur la fin proche du monde civilisé !

2010 c'est aussi le titre du roman de science-fiction d'Artur C.Clarke, deuxième opus de L'odyssée de l'espace,

http://moe.mabul.org/up/moe/2010/01/02/img-082526hm5h9.jpg


livre qui avait été adapté au cinéma par le mystérieux misanthrope Stanley Kubrick, narrant la prise de pouvoir par un ordinateur, Hal, d'une station spatiale, la Discovery One, satellisée autour de Jupiter.
Dans cette suite, une mission russo-américaine devait rejoindre la planète jovienne et enquêter sur les dysfonctionnements du facétieux super-ordinateur, allégorie siliciumée du pouvoir absolu. Dans son anticipation, Clarke n'avait pas prévu la chute de l'URSS, en 1991, et avait un peu trop fait confiance en la technologie terrestre, puisqu'en 2010, nous sommes bien incapables d'une mission habitée vers Jupiter,

http://www.astrosurf.com/astrospace/images/ss/Description%20-%20Jupiter.jpg



 peinant, seulement, à construire notre station spatiale internationale, satellisée autour de la planète Bleue, et réfléchissant à une mission habitée sur Mars, dans une trentaine d'années ! L
'imagination dépasse souvent la réalité et l'écrivain anglais avait un peu trop parié sur le génie de l'esprit humain pour narrer cette mission spatiale habitée vers la planète géante.
 L'avenir ne devrait pas rester la seule préoccupation des romanciers ou de quelques futurologues siliconés,

http://www.marlani.ro/wp-content/uploads/2009/03/bogdanoff.jpg

 et nous concerne tous ... mais l'échec du dernier sommet de Copenhague visant à limiter le réchauffement climatique qui se profile, souligne malheureusement que le futur n'est pas à l'ordre du jour, les terriens étant plus préoccupés par la jouissance de l'instant présent que par une modification de leur mode de vie pouvant entravée leur hédonisme consumériste. Les générations futures se débrouilleront et « après nous, le déluge » !

Meilleurs voeux 2010 et commençons l'année par le Zarathoustra de Richard Strauss, fabuleuse ouverture de 2001, l'odyssée de l'espace de Kubrick.



Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0