Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alexandra-Durp-.jpg






































Après notre lubrique moinillon, voici le gouverneur de New York, Eliot Spitzer, pris la main dans le Wonderbra ! Ce "Monsieur Propre" de 48 ans, marié et père de trois enfants, ancien ministre de la Justice de la ville de New York, avait été élu gouverneur de la ville pour pacifier les moeurs financières de Big Apple ! Le "shérif de Wall Street", comme était surnommé le gouveneur, allait moraliser les pratiques de la première place boursière mondiale. Mais notre "Don Juan" presque quinquagénaire avait oublié une règle d'or, celle de se conformer lui-même, aux principes moraux dont il se faisait l'apôtre !
Ce traqueur de délit financier, de transferts douteux, avait accroché à son tableau de chasse la célèbre banque Merrill Lynch, qui avait du casquer 100 millions de $ d'amende, pour fraude. Détesté par le microcosme financier, ce clône de "Dirty Harry", poursuivant la voyoucratie financière, va être victime du "démon de midi" et de la délation banquière !
C'est un établissement financier qui va avertir le FBI des agissements insolites du peu sexy Eliot. D'importantes sommes d'argent avaient été retirées par le gouverneur dans un laps de temps assez court. Les raisons de ses retraits ? L'achât d'une maison ? Du dernier 4x4 à la mode ? De la dernière saison de Sex in the City ? D'une moumoute dernier cri ? Et bien nan ! Notre Casanova de l'Hudson se servait des billets verts pour conter fleurette à quelques belles amazones qui pratiquaient des amours tarifés à  5 500 $ de l'heure.  
Comble du comble est que notre dragueur d'opérette invétéré avait, en tant que Ministre de la Justice, lutté férocement contre la prostitution, et s'apprêtait à sortir une loi pénalisant non pas les prostitutés mais les clients de celles-ci !! Cet arroseur arrosé, ce partisan du "Fais ce que je dis, pas ce que je fais", a donc démissionné hier devant la découverte du pot aux fesses et a fait une victime collatérale, le mannequin Ashley Alexandra Dupré qui se trouve, à son corps défendant, sous les feux de la rampe et à qui vous pouvez laisser un petit message sur son compte My Space !!
Cette histoire de galipettes  n'est, ma foi, pas bien grave, et les américains en sont coutumiers. D'autres sont tombés pour des affaires sexuelles, de Gary  Hart, candidat à l'investiture démocrate, en 1988, à Mark Foley, républicain bushiste, pris la main dans le slip Kangourou, qui démissionna en 2006, en passant, bien sûr, par le Monicagate clintonien. N'oublions pas que l'ineffable Larry Flint, pornocrate nord-américain, créateur du magazine Hultser, avait offert, l'année dernière, 1 million de $ à qui mettrait en cause un homme ou une femme politique dans un scandale sexuel.
Mais dans ce cas précis, je me demande bien si nos chers banquiers new-yorkais n'auraient pas mis dans les pattes de notre Robin des Bois de Wall Street, la superbe Alexandra Dupré, pour éliminer le justicier ! Mission réussie ! Les financiers ont, parait-il, fait sauter les bouchons de Dom  Perignon pour fêter la chute du lubrique Eliot !
Avant de mirer Benny Hill entouré de superbes créatures, répondez à ce QUIZZ sur les affaires d'Etat.



Tag(s) : #Insolite

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :