Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paris----t---2007-1249.jpg


































Quelle rencontre singulière, entre ce majestueux palmier du Jardin du Luxembourg et l’altière Tour Montparnasse, reine des cieux parisiens.  Miracle de l’art jardinier et de l’architecture moderne, ce vis-à-vis exotique,  passerelle temporelle entre le XVIIeme siècle et le XXeme, s’inscrit dans la riche histoire parisienne. Le Luxembourg ou Luco , fut crée en 1612 à l’initiative de Marie de Médicis, épouse du roi Henri IV, mère du futur roi Louis XIII et régente, après l’assassinat du souverain par Ravaillac, en 1610.

 

Reine au fort caractère, elle s’entoura de conseillers italiens dont le fameux Concino Concini, mari de sa sœur, Léonora Galigaï, célèbre pour sa grande laideur ! L’omnipotence de la reine-mère fit réagir Louis XIII qui  organisa l’assassinat de l’italien, le 24 avril 1617, et exila sa mère au château de Blois. Mais bon sang ne serait mentir ! L’italienne, fille du soleil de Toscane n’était pas femme à se complaire dans le luxe royal d’un château de province, elle s’échappa prestement dès 1619 pour défier son souverain de fils ! Très vite, les sentiments  filial et maternel vont vaincre les querelles politiques, et mère et fils se rabibocheront avec la bénédiction du Cardinal de Richelieu. Pas pour longtemps, puisque la reine-mère humiliée par l’ascension du célèbre prélat va une fois encore s’opposer à son auguste fils. Réfugiée à Bruxelles en 1831, elle sera déchue de son statut de Reine de France et privée de ses pensions. Il restera le souvenir d’une femme mécène, qui fera construire le Palais du Luxembourg et commanda de nombreux tableaux, notamment à Rubens !

 

Quant à la Tour Montparnasse, construite entre 1969 et 1972, haute de 209 mètres,  elle fut loin de faire l’unanimité ! Ces critiques soulignaient  sa hauteur anormale par  rapport aux toits parisiens qui rompait avec l’harmonie haussmannienne de la capitale. La Tour ne détrôna jamais son Eiffelle concurente, restant dans un relatif anonymat. Mais elle reste encore un point d’appui visuel dans les quartiers sud de Paris, sombre phallus transcendant l’horizon parisien !

Avant de répondre à un QUIZZ sur les gratte-ciel, n'essayez pas de faire comme Alain Robert, l'alter ego français de Spiderman, qui, pour éviter de payer l'entrée, est allé au dernier étage de la Tour Montparnasse par l'extérieur ...





Tag(s) : #Villes et campagnes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :