Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

autant-en-emporte-le-vent.jpg

Ce 14 décembre 1939, alors que l’Europe s’épuise dans la guerre,  le film de Victor Fleming, Gone with the wind, est projeté pour la première fois à Atlanta. Produit par le tycoon David O’Selznick, le tournage a mobilisé trois réalisateurs et un budget pharaonique de 4 millions de $. Si Clark Gable s’est imposé rapidement, le producteur hollywoodien n’a trouvé sa Scarlett qu’au dernier moment, une inconnue, anglaise, de surcroît, Vivien Leigh. Paulette Godard, Lana Turner, Bette Davis, Katharine Hepburn, Susan Hayward, n’avaient pas convaincu O’Selznick. Histoire d’amour sur fond de guerre de Sécession, Autant en emporte le vent, sera le plus grand succès de l’histoire du cinéma, récoltant 10 oscars, dont l’actrice noire Hattie Mc Daniels, pour le rôle de Mammy, qui ne put être présente lors de la cérémonie à cause des lois de ségrégation raciale. Le film consacra le couple Rhett Buttler-Scarlett O’Hara, dont la passion résonne encore dans les imaginaires féminins. Si Olivia de Havilland qui jouait Mélanie est toujours vivante, à 91 ans, Gone with the wind ne portera pas chance à son duo mythique. Clark Gable sera terrassé par une crise cardiaque en 1960, Vivien Leigh décédera de tuberculose en 1967, à l’âge de 55 ans. Mais les légendes ne meurent jamais, et l’écho lointain des voix de Rhett et de Scarlett reviennent souvent hanter les vertiges de notre mémoire.
Avant de regarder ce petit hommage à ce couple intemporel, revisité par la musique de Lenny Kravitz, un petit QUIZZ sur les couples célèbres  au cinéma.

 

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :