Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cecilia-sarkozy-et-W.JPG

Ange blanc, angine blanche, oh, frangine, tu veux un petit blanc !

Me voilà rentré de mon périple parisien, que je commence déjà à me prendre pour René Char, à manier les sonorités et les mots !

Un mois à parcourir la capitale de long en large sous un ciel nuageux ...à vagabonder par monts et par vaux, là un musée, ici un square, là-bas un pont !

Evidemment, j'ai suivi, de loin, les aventures américaines de "Little Nico", dans sa retraite dorée de Wolfeboro, station balnéaire de luxe, dans le New Hampshire ! Sa villa luxueuse, facturée 22 000 euros la semaine, lui était amicalement prêtée par un ami milliardaire ...Sarko qui était pour un état modeste et précautionneux, ne s'applique évidemment pas à lui-même les principes qu'il a édicté pour les autres ...Faites ce que je dis, pas ce que je fais, est son dicton préféré !

Et puis, Nico a eu l'honneur d'aller se baffrer les bons hamburgers de la famille Bush, qui battifolait juste à côté ...mais ô rage, ô désespoir, sa Cécilia a fait la fine Bush ...l'égérie du président n'est pas venue à cette petite sauterie typiquement américaine, où le beurre de cacahuète et les sodas multicolores coulaient à flots !
- Ben pourquoi ?
- Car la douce avait une angine blanche ...La pauvrette, et ...c'est contagieux cette maladie !
Apparemment non, puisque loin de garder ses quartiers pour se faire soigner, elle est allée gaiement faire du shopping, le lendemain, dans la cité lacustre, avec son UMPreur, le père Bush n'en revenait pas de tant d'ingratitude pour la bouffe US !.Après s'être mariée avec Jacquot Martin (ils s'étaient connus à l'école des fans), être parties avec son amant, Richard Attias, à New York, avoir ostentatoirement refusé de voter, pour Minimoi, lors du second tour de la présidentielle, avoir écarté quelques fidèles de Sarkoléon, voici que notre Cécilia boude les agapes hotdoguesques et bretzéliennes de W ...Ca ne fait pas très sérieux tout ça, et notre Nico qui gesticule tel d'Artagnan, en public, qui fait ses discours en bombant le torse, sur la pointe des pieds, semble rabattre son caquet dans le privé... Il ne doit pas moufter à la maison le Nicoléon, sous peine de karchérisation !

 

 

Tag(s) : #Humour

Partager cet article

Repost 0