Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le-parrain-Don-Sarkol--one.JPG
Et oui, Nico a grandi ...il est loin le temps où le jeune militant RPR, Rastignac des temps modernes, montait à l'assaut de la citadelle RPR, avec ses petits pieds. Ce zébulon qui ne tenait pas en place, s'est d'abord un peu fourvoyé en pariant sur le royal Balladur, dont la mollesse nonchalante se mourrait dans un goitre flasque ! Les traîtres ont toujours tort quand il perde, et le petit Sarko, un bonnet d'âne sur la tête, fut puni par le Chi pour tant d'ingratitudes ! Fini la cour élyséenne, les ors des palais de la République et les plateaux TV. Mais Nico est le genre de gars dont on ne se sépare pas facilement ...foutez le à la porte, il revient illico par la fenêtre ...Après la gamelle de 1995, il va s'en reprendre une autre, aux européennes de 1999 ...mais les échecs vous forgent un destin ...En 2002, le Chi lui refile le ministère de l'Intérieur, grossière erreur ...Partisan de la politique spectacle, Nico va s'en donner à coeur joie emmenant les télévisions dans les cités, pour karchériser virtuellement les racailles ! La place Beauveau devient un studio de cinéma, et Sarko se scénarise en permier flic de France ! Les français aiment le cinéma ...Aujourd'hui, le petit Nico est devenu le boss, Don Sarkoleone, ami des milliardaires et des sportifs, rallié par des anciens opposants, adulé par la gente médiatique ...mais les films de gangsters ont souvent une triste fin et les parrains finissent souvent mal ! Voici le jeu préféré de Don Sarko :

Tag(s) : #Humour
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :